Eugène Ionesco rassemble Dassault Sythème et la compagnie Pietragalla

En 2012, Dassault système s’est associé à la compagnie Pietragalla pour réaliser le spectacle Monsieur et madame Rêve. Le spectacle propose un mélange de danse contemporaine et de technologie. Ce projet a fait l’objet de recherche dans le Lab de l’entreprise Dassault Système. Le spectacle a été conçu en moins d’une année.

La boîte magique

Tout part de la “boîte magique“, un espace scénique de dix ou  douze mètres d’ouverture, huit mètres de profondeur et de fond, sur cinq mètres de haut. Elle a été pensée avec les contraintes du spectacle: facilité de transport et adaptabilité aux différentes configurations des salles de spectacle.

La boite magique ou cave

La magie de la boîte existe grâce à cinq vidéos-projecteurs, trois animant les côtés et deux dédiés au sol, inclinés à 45° limitant les ombres portées des danseurs près des écrans.

Dassault utilise une technologie de 3D Mapping pour redresser et corriger les distorsions des images, et conserver leur continuité entre les écrans.

L’ensemble des décors virtuels représente 200m2, créés avec le logiciel 3D Via.

3DVia:

  • 3DVIA Virtools: logiciel permettant de créer des expériences graphiques et interactives en temps réel pour l’industrie et la production de jeux
  • 3DVIA Studio: outil collaboratif de développement 3D en temps réel relié à la communauté de partage de contenus 3DVIA.com

Une interaction entre les danseurs et le décor.

Actuellement, tout passe via l’éclairage de la scène, par une lumière infrarouge proche du spectre visible. Une caméra dotée d’un capteur alimente en temps réel un système d’analyse d’images qui détecte la position, la gestuelle, la vitesse et l’accélération des danseurs. Des algorithmes ont été développés qui utilisent ces informations pour modifier en temps réel la projection vidéo, afin que le décor interagisse avec les danseurs. En amont du spectacle, les danseurs ont fait de la motion capture pour créer des images qui font être réutilisé en tant que décors.

La technologie impose des contraintes aux danseurs : certaines zones ne peuvent pas être utilisées car on ne peut pas projeté. Ils doivent être précis sur leurs mouvements et leurs vitesses, pour être en synchronisation avec les images du décor. Notamment lorsque le décor est constitué d’une multitude de personnages qui danse ensemble.  L’évolution du spectacle a rencontré des obstacles car la technologie et danseurs n’avançaient pas au même rythme.

Pour plus d’explications et pour une meilleure compréhension:

Mr et Mme Rêve et la technologie.

(La vidéo s’affiche dans l’éditeur de texte mais une fois le tout enregistré elle s’efface et n’apparait pas sur la page web)

Une expérience qui ouvre des portes

Dassault Systèmes voit ce projet comme un laboratoire de développement de futurs moyens d’expression artistique ou d’équipements immersions à l’usage du grand public. D’autres technologies sont donc envisagées. 

mettre le générique du spectacle + intégrer les vidéos dans l’article + faire des liens vers les documents en biblio