THE END : VOCALOÏD Opéra

the end

THE END est un opéra d’un nouveau genre qui s’est tenu à Paris au théâtre du châtelet du 12  au 15 novembre 2013. Cette opéra a la particularité de ne pas avoir d’acteurs fait de chair et d’os ni de décors. Le spectacle est entièrement numérique et met en scène Hatsune Miku une chanteuse virtuelle. Le dispositif scènique est composé de 4 écrans géants et de 7 projecteurs, la musique et les sons sont diffusés en 10.2.

Hatsune Miku signifie littéralement « premier son du futur » en japonais, depuis 2009 elle est une véritable star au Japon. Ce personnage au design manga a de grands yeux et des cheveux turquoises. C’est une vocaloïd, une voix synthétique provenant d’un logiciel sorti en 2007 appelé VOCALOID développé par Yamaha et Crypton Futur Media.

Destiné aux professionnels ce logiciel a été contre toute attente un succès auprès des internautes qui se sont emparés du personnage et ont diffusés leurs créations sur Nico Nico Douga (le Youtube japonais). Chacun est libre de la faire chanter, de remixer et d’illustrer ses chansons.

Son succès est tel que depuis 2011 elle se produit en concert sur écran géant devant ses fans. Pur produit pop-culture Hatsune Miku s’immisce aujourd’hui à l’opéra. La musique n’a rien d’amateur ici. Keiichiro Shibuya le compositeur est un spécialiste de musique électronique. Le visuel n’est pas en reste, la diva a été habillée par LOUIS VUITTON et son design repensé plus mature pour correspondre au thème de la pièce.

The end se présente sous la forme d’un opéra classique dans sa narration et reprend un thème courant qui est celui de la mort. Hatsune Miku prend conscience de la possibilité de sa propre fin, concept qui lui était flou jusque-là.

L’animation est entièrement en image de synthèse et réalisée par YKBX. Le monde dans le quel Miku évolue est à la fois sombre et coloré. Pour Keiichiro Shibuya le compositeur c’est aussi une manière de détourner et de parler des problèmes de communications dans la société et en particulier au Japon. La mort prématurée et la fin possible de ce que l’on pensait immuable est une pensée qui s’est éveillée dans les esprits des japonais depuis l’incident de Fukushima.

Musique et conception: Keiichiro Shibuya

Conception originale du livret: Toshiki Okada

Scénographie: Shohei Shigematsu

Costumes: Louis Vuitton

Vidéo et Illustration: YKBX

Lumières: Masakazu Ito

Sound designer: Evala

Programme Vocaloid: Pinocchio P

Hatsune Miku

Clavier: Keiichiro Shibuya

auteur

THE END en entier: http://culturebox.francetvinfo.fr/the-end-au-theatre-du-chatelet-144757

Opera symphonique –The END (2012): http://www.youtube.com/watch?v=dG0_x–lZu4

Clip video pour la promotion de  THE END – Initiation:

http://www.youtube.com/watch?v=dIfLTw3tbE8

Interview des artistes a l’origine de THE END:

http://www.youtube.com/watch?v=Z1-YbcbAQ84

Sources :

http://chatelet-theatre.com/2013-2014/the-end-fr

http://vocaloid.fr/