KraftWerk : une technique particulière

photogramme tiré du reportage KraftWerk-Pop Art, 2013 © ARTE

photogramme tiré du reportage KraftWerk-Pop Art, 2013 © ARTE

KraftWerk commence à utiliser la stéréoscopie lors des concerts donnés au MoMa et au festival suédois de rock Way out West dès le printemps 2012, ce qui est particulièrement récent par rapport à l’histoire du groupe, crée en 1970. Définie comme un ensemble de techniques mises en œuvre pour reproduire une perception du relief à partir de deux images planes, la stéréoscopie permet de restituer l’impression de la vision en relief.

WATCHOUT est un système de présentation multi-écrans. Il permet, à partir de plusieurs vidéo-projecteurs, de créer des images géantes de très haute définition, sans aucun raccord visible, pour mettre en page vidéos, images fixes, sources vidéos live, audio… Il permet aussi de créer sa grille de projection, en fonction du nombre de projecteurs ou d’écrans utilisés (pas de limite théorique).

Sa conception est modulaire : un player par vidéoprojecteur, ce qui permet d’avoir un nombre non limité d’écrans, en HD, avec une qualité d’interpolation en temps réel exceptionnelle. Ce système de présentation est développé par Dataton (Suède). Des timecodes sont également générés à partir des synthétiseurs pour créer des affichages. Le contenu est manipulable en temps réel par des contrôleurs externes, instruments de musique, consoles d’éclairage, appareils mobiles et capteurs.

Article rédigé par Héléna Piard et Claire Chéry